Quelques concepts

Qu'est-ce que le Tango Argentin?

Le tango argentin est une danse guidée improvisée qui se danse à deux. Né dans la région du Rio de la Plata (Buenos Aires – Montevideo) à la fin du XIXème siècle lors de l’arrivée massive d’immigrants Italiens et Francais, il est aujourd’hui non seulement représentatif de la culture « portègne » mais a envahi le monde entier, regroupant un nombre toujours plus grand de passionnés. Le tango est un univers culturel varié : il s’exprime à travers différentes formes d’arts. Il est à la fois musique, poésie et danse, et celui qui entre dans l’univers du tango abordera ces trois formes d’expressions.

 

Danse et musique :

Cette danse est un réel enrichissement pour celui qui aimerait savoir exprimer la musique à travers son corps : en effet, partant de différents codes, cadrant les mouvements du corps dans un certain style, le danseur improvise ses pas et figures en s’inspirant de la musique qui le guide. Danse de couple, c’est un véritable dialogue qui s’installe, entre les danseurs, l’espace qu’ils remplissent, et la musique qui les anime. Le tango est une danse libre - du moment qu'on en connait le langage - mais liée à la musique. Le danseur utilise son corps pour interpréter la musique. Il ne fait pas que marcher dans le rythme, il interprète la musique avec son corps et celui de son partenaire. Les corps des deux danseurs unis sont des instruments. Apprendre à être à l'écoute du son.

 

Danse et expression personnelle :

Etant une danse improvisée, les danseurs apprennent d’abord un langage corporel et musical afin de pouvoir s’exprimer par la suite en toute liberté. C’est une porte ouverte vers un nouvel univers expressif et émotionnel. Chaque danseur trouve son propre style qui correspond à sa personnalité. Selon mon expérience, la danse du tango permet de lier âme et corps et d’y trouver une harmonie individuelle. Apprendre à être à l'écoute de soi.

 

Danse et partage :

Le tango se danse à deux. Différents degrés de communion trouvent leur équilibre dans cette danse de couple. Dans un premier degré, l’un guide (rôle de l’homme) et l’autre suit (rôle de la femme). Chacun des rôles revêt la même importance. Une fois que cet équilibre est trouvé et que la communication est établie, un jeu d’écoute se met en place autant chez l’homme que la femme. L’un et l’autre apprennent à comprendre le corps et les propositions musicales et dynamiques de l’autre. Il n’y a pas de statuts de supériorité ou d’infériorité : chacun des danseurs possède un rôle aussi important que l’autre pour que l’équilibre soit trouvé. Puis un dialogue se crée et l’improvisation peut avoir lieu. Etre à l'écoute de l'autre (partenaire) et des autres (danseurs sur la piste du bal).

© 2015 par Claire Rufenacht. Photos d'arrière-plan: Viola und Florian Hedtke . Timbailando: photo Alain Gosclaude. Les photos ne sont pas libres de droits. Créé avec Wix.com

  • w-facebook
  • w-youtube