Quartet A Fuego lento

La Puñalada

Melancólico, extrait

Ömer Sipahi, violon

Alain Ray, bandonéon

Claire Rufenacht, piano

Tomás Fernandez, contrebasse

 

 

Le Quartet A Fuego Lento est né en 2015 à Genève, par un jeu de hasard et des circonstances étonnantes : comme la toile qui se tisse, les amitiés se croisent, et il ne manquait que le moment favorable pour réunir ces quatre musiciens dans une envie commune de former un ensemble de tango argentin.

 

Outre l’hommage au pianiste et compositeur Horacio Salgán, le Quartet « A Fuego lento » voit dans son nom l’énergie puissante et sous-jacente qui émane du tango, qui nous brûle « à petit feu », faisant jaillir sous les doigts des musiciens et les pieds des danseurs des braises ensorcelantes.

 

Des années 1930 à Piazzolla, le répertoire du quartet est large et permet un envol à travers les âges à la recherche d’ambiances, de rythmes et pulsations du tango dans différents styles.

 

Prochain concert:

Soirée Quartet A Fuego lento

samedi 7 mai 2016, 20h30

Milonga Tangolac, au Forum,

14, rue du Village-Suisse,

Genève

 

Interview et chronique de Serene Regard sur Espace 2 (Magma): ici

 

 

La Puñalada (Pintín Castellanos &Celedonio Flores), arr. Alain Ray

Nostálgico, extrait

Gallo ciego, extrait

© 2015 par Claire Rufenacht. Photos d'arrière-plan: Viola und Florian Hedtke . Timbailando: photo Alain Gosclaude. Les photos ne sont pas libres de droits. Créé avec Wix.com

  • w-facebook
  • w-youtube